La Grande Église à Maassluis


Nederlands English Deutsch

La construction

La Grande- ou Nouvelle Église à Maassluis est une des premières églises qui on a bâti comme église protestante. Le plan s'est fondé sur l'église à Amsterdam avec le nom 'Noorderkerk'.

La construction de l'église commençait en 1629. Avec une interruption de cinq ans l'église était achevée en 1639. Les pirates de Dunkerque, qui beaucoup des bateaux de pêche de Maassluis capturaient et jetaient par-dessus bord l'équipage, ont causé l'interruption de la construction. On a financé la construction de    l'église entre autres grâce à l'impôt au poisson amené. L'inauguration avait lieu au neuf octobre 1639 par le pasteur Johannes Fenacolius (en hollandais). Environ 3000 personnes étaient présentes.    


L'extérieur

On a bâti l'église sur une place où autrefois une fortification en dehors de la digue était située, c'est pourquoi on parle toujours de l'île de la fortification ("Schanseiland"). Au-dessus de l'entrée principale indique la plaque commémorative encore que l'église ait été bâtie sur une fortification. Dans la plaque commémorative se trouve le texte: Een oorlochsschans ik was/ den crijchslien toegewesen/ Nu Christi Kerck ick ben/ een bedehuys verpresen (Une fortification j'étais/ destinée aux soldats/ Maintenant je suis une église de Christ/ devenu un temple).

oorspronkelijke opzet van de kerkL'architecte de la toiture et de la voûte était Maarten Gillesz van der Pijpen, qui après la réception de son travail une assiette d'argent recevait avec la représentation de l'église. À cette assiette, qui est maintenant dans la possession du consistoire, on voit encore la représentation de l'église avec le clocher sur le toit.

Cette construction du clocher paraissait après quelques ans, après l'achèvement, trop lourd. En 1649 un clocher a été achevé comme remplacement au côté de l'ouest de l'église. À la place du clocher au milieu on faisait un petit clocher avec une girouette dans la forme d'un bateau de pêche qui est amarré à une ligne de pêche.


L'intérieur

interieur van de kerk

Beaucoup de maquettes des bateaux de pêche se trouvent dans l'église. Par exemple sur la palissade du chœur datant de 1660 se trouvent des copies des bateaux de pêche du hareng de 1930. On peut voir les maquettes originales de 1649 sur le cadre du tableau de la pêche. Ils sont les précurseurs des hareng lougres ultérieurs. De gauche de l'entrée principale on voit une maquette d'une barque de pêche.

On a fait la chaire en 1639. Le sacristain de la vieille église à Delft, Simon Simonszn. Dekker, qui était à la fois un ébéniste, travaillait conforme à un plan du pasteur Johannes Fenacolius. Il a décoré la porte avec un bouton de porte de cuivre, présentant Jona, sortant la grande pêche. Un bras de cuivre porte la bible de chaire. Autour de l'abat-voix de la chaire on peut lire le texte: En de Heere zeide: Zalig zijn degenen die Gods Woord horen en dat bewaren (Luc 11:28).(Et le Seigneur disait: Bienheureux sont ceux qui entendent et respectent la parole du Seigneur (Luc. 11:28)).

Derrière la chaire se trouve, au-dessus de la porte pour la chambre du consistoire, le tableau de l'inauguration comme en mémoire de mise en service au neuf octobre  1639. Au tableau on lit le Psaume 122, le texte sur lequel le pasteur Johannes Fenacolius (en hollandais) ce jour-là prêchait. Le maître d'école d'alors de Maassluis, Daniël de Roo, a peint le tableau.

Le jardin du baptême a été entouré de la barrière de baptême. Devant la chaire on a posé à la barrière de baptême les fonts baptismaux. En 1837 le pasteur Kuyper baptisait ici son fils célèbre plus tard Abraham Kuyper.

Les cinq lustres dans l'église datent  de 1710 et sont également de cuivre. D'abord fait pour l'illumination aux bougies et ensuite transformés pour l'illumination au pétrole, puis on passait à l'illumination à gaz. Après la deuxième guerre mondiale la lumière électrique est arrivée dans l'église par laquelle les lustres pouvaient obtenir de nouveau des bougies.

On a fait le tableau de la pêche sur demande de quatre seconds (pêcheurs) en 1649. L'artiste peintre célèbre Abraham van Beieren a peint la plupart des scènes au tableau. Un aide avec la signature  "PVT" a soigné la peinture pour le reste. Après la dispute nécessaire le Collège de la Pêche prenait en 1654 la dette que les seconds avaient fait. Sur le cadre du tableau il y a les maquettes des hareng lougres différents, aussi de 1649.

Le tableau du centenaire de 1739  avec textes du poète Hendrik Schim est couronné par un grand oiseau; un phénix, le symbole de la résurrection. Spécialement sont les imitations originales nombreuses du marbre. Seize tailleurs à Maassluis ont offert en 1650 le tableau du tailleur. Une de ces personnes était également le sacristain de cette église. On a fait les tableaux de résonance aux deux côtés de la palissade du chœur en  1643 pour combattre le retentissement dans les grandes espaces vides. En 1663 et 1664 Pieter Engelbrechtszn. Falk a peint ceux-ci.   

in het koor van de kerk

Le chœur de l'église avait la destination du service de la Sainte Cène jusqu'au mars 1943. À l'intérieur de la palissade du chœur on lit: Saligh synse die geroepen sijn tot den avontmale vande bruyloft des Lams (Openb 19: 9). (Bienheureux sont ceux qui sont invoqués la Sainte Cène  des noces de l'Agneau de Dieu (l'Apocalypse 19:9)) À l'extérieur on a appliqué le texte: Met der harten gelooft men ter rechtvaardigheyt ende met den monde belydt men ter saligheyt (Rom 10: 10) (Avec le coeur on croit jusqu'à la justice et avec la bouche on confesse jusqu'à le salut éternel (Rom: 10:10)).  De nos jours le service de la Sainte Cène a lieu devant le jardin du baptême.

 

L'Orgue

L'orgue d'église, construit dans l'année 1732 par le facteur d'orgue célèbre Rudolf Garrels (en hollandais), est un don d'un habitant riche de Maassluis, l'armateur Govert van Wijn (en hollandais). Au jour de la quatre-vingt-dixième anniversaire du donateur, le quatre décembre 1732, l'orgue fut transmis à la communauté de l'église dans un culte, mené par le pasteur Aegidius Francken (en hollandais)  (Vous trouvez ailleurs la description de l'orgue). 


Le timbre de l'église

Le timbre de la Communauté Réformée de Maassluis (en hollandais).


Littérature

- De Grote Kerk Maassluis 1639 - 1989, T. Mastenbroek en J.J. Bosman, Maassluise Drukkerij, Maassluis
- Geschiedenis van Maassluis, S. Blom, De Maassluise Boekhandel, Maassluis


Autre information

Le Sacristain de l'église: monsieur W.P. Dijkstra, tél +31 6 53646807 ou +31 10 5913958 (l'église).
L'adresse  de l' église est: Kerkplein 2, 3144 EK Maassluis  

C'est aussi possible d'envoyer un "e-mail".


Retour à Maassluis, une bonne entrée ou à la "Digitale Stad Maassluis".

Version le 29 août 2007.
Traduction: H.G. van Hoeven.